La MTC, ou Médecine Traditionnelle Chinoise, est issue des courants philosophiques taoïstes basés sur les rythmes de la nature, sur les 5 mouvements (ou cinq éléments : Bois, Feu, Terre, Métal, Eau) et sur la dualité Yin/Yang.
 C'est une médecine traditionnelle dont la pratique a débuté il y a quelques milliers d’années mais qui n’a jamais cessé d’évoluer et de s’adapter au fil du temps. 
Aujourd’hui, la MTC est pratiquée partout dans le monde et est reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour ses résultats efficaces sur certains problèmes de santé. Elle est parfaitement complémentaire de la médecine occidentale. 
La MTC considère l’humain dans sa globalité et le place dans son environnement propre.
Le thérapeute par un questionnement précis, par la prise des pouls (chinois), par l’observation (notamment de la langue) établira un bilan énergétique de la personne qui aura pour but de déterminer la cause du déséquilibre et proposera une ou plusieurs méthodes appropriées.

La médecine chinoise regroupent 5 outils thérapeutiques :


L’acupuncture régularise l’équilibre énergétique interne à partir d'une stimulation cutanée plus ou moins forte et plus ou moins profonde. 

L’herbologie chinoise (pharmacopée) est utilisée comme méthode d'action interne de régularisation énergétique par ingestion de décoctions de plantes ou est utilisée en usage externe (cataplasme…) afin de traiter des traumatismes, des plaies, des problèmes de peau…

Le tuina est le massage chinois. Tui signifie « pousser » et Na, « saisir » , 2 types de manipulations les plus couramment utilisées dans ce type de massage. Il existe une diversité de techniques qui dépendent  du déséquilibre énergétique à traiter, de la zone à traiter et de la constitution de la personne qui reçoit le massage. Le but restant toujours le même : harmoniser les énergies, favoriser la circulation du sang et diminuer les douleurs.

La diététique chinoise est élaborée pour entretenir la santé, à partir des principes de base de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) c'est-à-dire en tenant compte de différents critères qualitatifs (et codifiés par la MTC) de l'aliment tels que la saveur de l'aliment (piquant, doux, amer, acide, salé), sa nature (chaud, froid, neutre ..). Toutes les natures doivent être présentes dans un repas, mais dans des proportions établies d'après la constitution de chacun.

Le Qi-gong est une gymnastique douce qui accorde une place prépondérante à la circulation harmonieuse du flux énergétique qui anime l'individu. Il renforce et équilibre le Qi dans le corps et l'esprit.


D'autres outils sont également utilisés régulièrement en MTC, comme notamment :

- la moxibustion consiste à chauffer un point d'acupuncture ou une zone spécifique d'un méridien, à l'aide d'un bâton de moxa formé d'armoise compactée.
- les ventouses sont utilisées pour disperser les stagnations de sang ou de QI qu'elles font circuler.

- le guasha est également une méthode pour stimuler les blocages et stagnations de sang et de QI; elle consiste à gratter la peau avec une petite plaque en jade ou en corne.